Portneuf - Guy Morin

Élection Générale 2018 - Parti conservateur du Québec (PCQ) - Portneuf - Guy Morin

Le Parti conservateur du Québec est fier de présenter la candidature de Guy Morin dans la circonscription Portneuf

Biographie


Surtout connu pour son passage à l’émission Tout le monde en parle en tant que Vice-Président du collectif Tous contre un registre québécois des armes à feu ( TCRQ ), Guy Morin a fait de la gestion de chantier pour la compagnie de feu son père alors qu’il étudiait l’électronique au cégep Limoilou. Il a ensuite travaillé pour un employeur pendant à peine 6 mois avant de claquer la porte. Le lendemain, il avait sa propre entreprise en sécurité. Plus de 25 ans plus tard, cet homme originaire de la ville de Québec compte des clients dans toutes les régions du Québec. Son intérêt pour la politique s’est accru avec l’arrivée de Mario Dumont à l’Assemblée nationale, et il se considère orphelin politique depuis que ce dernier a opté pour une carrière médiatique. Il s’est impliqué dans différents mouvements et associations prônant des valeurs de liberté et de responsabilité individuelles. Passionné de tir et de plein air, il a particulièrement à cœur de protéger les droits des honnêtes propriétaires d’armes à feu canadiens. Il se consacre également à la promotion des sports de tir et de l’utilisation sécuritaire des armes à feu. Il a travaillé de concert avec feue Sylvie Roy pour déposer une pétition de près de 60 000 noms à l’Assemblée nationale contre la création d’un registre québécois des armes à feu. Ses trois enfants étant maintenant adultes, il souhaite maintenant donner la parole aux citoyens qui ont l’impression de ne plus avoir de voix à l’Assemblée nationale. Il dénonce la multiplication des motions unanimes sur des questions qui divisent la population. Plus particulièrement sur les questions qui concernent les régions qui, déplore-t-il, ont été complètement abandonnées par un gouvernement «montréalo-centriste». Qualifié à tort d’anarchiste, Guy Morin est persuadé que l’État a un rôle essentiel dans notre société. Il croit par contre que l’État-providence est un modèle qui nuit à l’entrepreneuriat et à l’enrichissement collectif. Il croit également que la centralisation des décisions a pour effet de créer des problèmes dans différentes régions du Québec. Guy a été candidat précédemment pour le Parti conservateur du Québec à l'élection partielle de décembre 2016 dans Arthabaska.