Environnement: Éléments d'énoncés politiques - 2

Le Parti conservateur du Québec croit que le développement …

Résolution #133: Environnement: Éléments d'énoncés politiques - 2

Le Parti conservateur du Québec croit que le développement économique du Québec doit se réaliser par l'économie de marché, c'est-à-dire des échanges librement consentis entre les individus, plutôt que par une économie nationalisée ou planifiée par l'État. L'État n'a pas comme rôle de se substituer à l'entreprise privée. Il doit plutôt assurer un cadre réglementaire qui favorise la concurrence, source d'innovation bénéfique au mieux-être des citoyens. La réglementation est nécessaire pour établir les règles du jeu, mais il ne faut pas perdre de vue que celle-ci a un coût. Elle ne doit pas être tatillonne ni entraver un marché libre et florissant. Puisqu'il y a un coût économique et social à retarder le progrès matériel et le développement de nos ressources naturelles, les évaluations environnementales seront diligentes et elles s'appuieront sur les meilleures pratiques existantes d'ici et d'ailleurs.

Les politiques environnementales seront fondées sur la science. La raison et la logique seront leur point d'appui, plutôt que les croyances, les dogmes ou les agendas politiques de certains groupes d'intérêt. Une évaluation objective des impacts socio-économiques et des coûts environnementaux sera toujours privilégiée.

La science différencie les causes et les corrélations. Une corrélation n'implique pas une relation de cause à effet. Une prévision, pour être crédible, doit être fondée sur des faits avérés. Une prévision demeure une prévision et n'est pas une certitude.