Radars photo

Les premiers radars photo au Québec ont été installés presqu’en même …

Résolution #129: Radars photo

Les premiers radars photo au Québec ont été installés presqu’en même temps que l’entrée en vigueur de l’exigence des pneus d’hiver, compliquant par le fait même l’analyse de leur efficacité dans le contexte québécois. De plus, le Parti libéral du Québec a modifié la réglementation sur les radars photo pour transformer en preuve admissible en cour ce qu’un juge de la Cour du Québec a qualifié de « ouï-dire » qui n’a « aucune valeur probante », compromettant les droits des Québécois pour introduire ce qui ressemble à une autre taxe déguisée. Enfin, alors que beaucoup de politiciens et de citoyens croient que des limites de vitesse plus basses et qu’une application rigoureuse des limites de vitesse par des systèmes de contrôle automatisé de la circulation sont une panacée pour améliorer la sécurité routière, nombreuses sont les preuves scientifiques qui disent le contraire.

C'est pourquoi un gouvernement du Parti conservateur du Québec éteigne tous les radars photo pendant un an et ne les réactive par la suite que si le nombre d’accidents augmente plus rapidement que la circulation aux endroits où ils ont été installés.