Une aide ciblée

Les artistes forment pratiquement une société en soi, un milieu où …

Résolution #96: Une aide ciblée

Les artistes forment pratiquement une société en soi, un milieu où les valeurs et les façons de faire peuvent différer de celles de la population en général. Tous s’accordent cependant pour dire que les arts sont une composante essentielle à l’épanouissement, au progrès et au mieux-être de la société toute entière. Comment un gouvernement provincial doit-il agir face à cette situation? Et comment les artistes doivent-ils se comporter vis-à-vis l’État?

Deux questions viennent spontanément à l’esprit : celle des subventions gouvernementales et celle de la liberté et de la responsabilité de l’artiste.

Le Parti conservateur du Québec répond à ces questions en prônant d’une part des subventions ciblées et d’autre part la liberté entière de création assortie à la responsabilité de l’artiste.

Le Parti conservateur du Québec propose une révision des subventions à la culture afin de mieux les cibler. Nous souhaitons encourager l’émergence de jeunes talents plutôt que l'enrichissement à même les fonds publics des artistes déjà consacrés; le démarrage et l’expérimentation de projets artistiques novateurs; la diffusion des projets porteurs; la facilitation de l’accès à la culture pour la population en général et la création d’un mécénat privé fort pour diminuer la dépendance de nos créateurs face à l'État.

L’objectif de cette politique est d’augmenter la quantité et la qualité des productions artistiques, de créer des débouchés et du rayonnement à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières et de construire un solide mécénat privé. En cela nous visons la naissance d’un milieu culturel plus dynamique, plus diversifié, plus libre, plus ouvert sur le monde.

Cela nous ramène à la liberté de la création qui doit être sans contrainte, sans ingérence gouvernementale dans les procédés créatifs et sans compromission politique de la part de l’artiste. Une population aimant les arts et fréquentant les lieux de culture est la meilleure garantie de cette liberté, de cette vitalité créative et de cette autonomie de l’artiste.