Abolir la taxe dédiée à la formation de la main-d'œuvre

Le gouvernement québécois fait preuve de paternalisme envers les …

Résolution #82: Abolir la taxe dédiée à la formation de la main-d'œuvre

Le gouvernement québécois fait preuve de paternalisme envers les entreprises en prélevant une taxe de 1% sur la masse salariale de l'entreprise à moins que celle-ci ne fasse la preuve qu'elle dépense au moins cette somme pour la formation de sa main-d'œuvre. Dans une économie de marché comme celle du Québec, ce sont les entreprises qui doivent déterminer les ressources consacrées à la formation de leur personnel comme elles le font pour l'ensemble de leurs coûts de production. Si leur main-d'œuvre n'est pas suffisamment formée, elles en subiront les conséquences dans des pertes de clientèle ou des coûts de production plus élevés que ceux de leurs compétiteurs. Le gouvernement n'a pas à intervenir.

Un gouvernement du Parti conservateur du Québec abolira la taxe dédiée à la formation de la main-d'œuvre dès son arrivée au pouvoir.