Abolition des arrondissements

Le Québec n'a aucune ville assez grande pour être divisée en …

Résolution #57: Abolition des arrondissements

Le Québec n'a aucune ville assez grande pour être divisée en arrondissements. New York compte 2 arrondissements, Brooklyn et Queens, qui sont plus peuplés que la ville de Montréal au complet. Chicago et Toronto comptent toutes les deux environ 2,7 millions d'habitants, soit 1 million d'habitants de plus que Montréal, et ne sont pas sous-divisées en arrondissements. Or, plus une administration est complexe et comporte plusieurs paliers, plus la responsabilité est diffuse, et plus les élus se renvoient le blâme lors d'un cafouillage administratif. Enfin, toutes les villes québécoises de taille moyenne ou grande comptent plus d'élus que des villes de taille similaire ailleurs au Canada, et ne sont pas mieux gouvernées que ces dernières.

C'est pourquoi un gouvernement du Parti conservateur du Québec abolira le palier administratif des arrondissements dans toutes les villes québécoises qui en ont.