Garderies

Le Parti conservateur du Québec souhaite donner à tous les parents …

Résolution #44: Garderies

Le Parti conservateur du Québec souhaite donner à tous les parents d'enfants d'âge préscolaire le libre choix en matière de garde d'enfant. Il versera, d'ici la fin de son premier mandat, une allocation de garde imposable de 100 $ par semaine par enfant admissible. Cette allocation sera versée à l'un ou l'autre des parents de l'enfant en autant qu'au moins un soit sur le marché du travail à temps plein. Une allocation réduite sera versée dans le cas d'un emploi à temps partiel. Les parents pourront alors choisir pour leur enfant le mode de garde qui leur convient le mieux : CPE, garderie privée ou garderie familiale. Il va sans dire que les parents qui choisiront une garderie privée subventionnée ou un CPE verront le montant de 7 $ par jour qu'ils déboursent à l'heure actuelle pour chaque enfant en garderie ajusté à la hausse au fur et à mesure que l'allocation de garde augmentera. Bien entendu, le montant des subventions versées aux garderies subventionnées et aux CPE sera réduit en conséquence. Lorsque cette allocation atteindra 100 $ par semaine, le tarif quotidien sera déréglementé et les garderies pourront fixer elles-mêmes le prix exigé pour leurs services.

Toute personne qualifiée pourra ouvrir une garderie en se conformant aux normes gouvernementales si elle est en mesure d'autofinancer le service offert. Les listes d'attente disparaîtront rapidement tandis que la concurrence entre les garderies permettra aux parents d'avoir plus de choix quant aux heures de service et quant à la nature des services offerts.

Le ministère de la Famille, libéré de l'obligation de surveiller le respect de la politique de tarification de 7 $ par jour, pourra ainsi consacrer plus d'efforts pour inspecter les garderies afin d'assurer un environnement adéquat aux enfants qui les fréquentent.

Enfin, le Parti conservateur du Québec modifiera la Loi visant à améliorer la qualité éducative et à favoriser le développement harmonieux des services de garde éducatifs à l'enfance afin :

  1. d'exclure les enfants du propriétaire d'un service de garde en milieu familial dès le moment où un adulte de 18 ans et plus se trouve dans le milieu familial;
  2. de permettre aux propriétaires de services de garde en milieu familial d'engager un employé pour les aider ou les remplacer à condition que l'employé réponde aux exigences de la loi.
  3. que, dès l'âge scolaire, les enfants soient exclus automatiquement du ratio actuellement limité à 6 enfants incluant les enfants du propriétaire ou de la propriétaire du service de garde en milieu familial.
  4. que les propriétaires de service de garde n'aient pas à fournir une copie d'un document pouvant contenir des informations personnelles, mais qu'ils fassent plutôt signer un contrat aux parents démontrant qu'ils ont pris connaissance des absences d'empêchements et autres informations permettant d'assurer la sécurité de l'enfant.
  5. Que les propriétaires de service de garde en milieu familial soient reconnus comme des travailleurs autonomes.