D'Arcy-McGee - Yaniv Loran

Élection Générale 2018 - Parti conservateur du Québec (PCQ) - D'Arcy-McGee - Yaniv Loran

Le Parti conservateur du Québec est fier de présenter la candidature de Yaniv Loran dans la circonscription D'Arcy-McGee

 

Biographie

 

Analyste - Essayiste - Père - Raconteur

Pour les parents de Yaniv, le coup d'État de janvier 1966 et le contrecoup de juillet 1966 ont été deux coups de trop. Lorsqu'on lui a demandé où il pourrait vouloir vivre, Yaniv, à l'âge de quatre ans, a répondu « la terre des neiges » et il avoue que de venir au Canada était la meilleure décision qu'il ait jamais prise. Son amour profond du langage, parlé et écrit, remonte à « One Fish Two Fish » du Dr Seuss. Il était le rédacteur en chef de son journal au secondaire, « The Wagar Lion »; un collaborateur occasionnel aux « The Montreal Star », « The Montreal Gazette » et « The Suburban »; et est un essayiste actif sur Quora en français et en anglais. Désireux de contribuer financièrement à sa famille, Yaniv a décroché son premier emploi à l'âge de huit ans. Il a emballé des « Hot Wheels » sous film plastique. Il se souvient qu'à la fin de son premier quart de travail, il avait un mal de pouce lancinant. Trop têtu à ne pas terminer ce qu'il a débuté, il a obtenu un DEC en sciences pures de Collège Vanier (Snowdon) après lequel il a changé de métier. Il a obtenu un baccalauréat en commerce international, marketing et français de l'Université Concordia et un MBA de HEC. Yaniv a travaillé une décennie et demie à Montréal et à Toronto dans le domaine de trésorerie, d'abord à titre de cambiste des francs français et des lires italiennes pour la Banque de Montréal, et puis à titre de vice-président de marchés monétaires pour la compagnie d'assurance « Confederation Life of Canada ». Une décennie à Toronto était assez. Yaniv est rentré chez lui pour épouser une demoiselle de Chomedy et est maintenant le fier père d'un futur chirurgien maxillofacial, un futur politicien conservateur et un futur ingénieur aérospatial qui sont tous célibataires (toutes les offres sont bienvenues). Yaniv a rencontré la communauté des besoins spéciaux de Montréal en tant que membre bénévole du conseil d'administration de la Fédération / CJA et de son comité des services. Il a débuté comme un bénévole chez Yaldei et puis est devenu employé. Pour les derniers quinze ans, il travaille comme agent de planification, programmation et recherche pour « Le Centre Miriam », un membre du réseau de la santé et des services sociaux du Québec. La participation active de Yaniv à la vie politique a débuté en 2016 lorsqu'il s'est porté volontaire pour la campagne de Robert Libman afin de devenir le candidat du Parti conservateur du Canada pour l’arrondissement de Mont-Royal. En 2017, Yaniv a activement contribué à la campagne de son fils de 19 ans pour un siège au conseil municipal de la ville de Côte-Saint-Luc. Yaniv croit avec véhémence que la loyauté première de nos représentants élus doit être envers leurs électeurs et il s’est fâché contre le député libéral actuel de Darcy-McGee pour sa décision d'appuyer la motion loufoque de l'Assemblée nationale à demander aux commerçants de Montréal d'arrêter de saluer leurs clients avec la phrase « Bonjour! Hi! » La situation s’aggravait lorsque le même député a soumis une lettre au rédacteur en chef de « The Montreal Gazette » indiquant que puisque le PLQ est le seul parti fédéraliste de la province, pour ceux qui s'opposent à la séparation il n'y a aucun autre alternatif. Non seulement est Yaniv fatigué et frustré des politiques, des pratiques et de l’autocratie du PLQ, il croit que les électeurs anglophones, allophones et ethniques méritent un degré d’égard, de respect, de considération et d'accès égal à ceux offerts aux autres et pas seulement lorsque les élections se déroulent. Et finalement Yaniv croit sincèrement qu'il peut apporter une contribution positive notable à la qualité de vie des citoyens de l’arrondissement de Darcy-McGee et de la province de Québec.

Pour en savoir plus sur Yaniv, visitez http://www.yanivloran.com/

 

Analyst – Essayist – Father – Raconteur

For Yaniv’s parents, Nigeria’s January 1966 coup d’état and July 1966 counter-coup were two coup’s too many. When asked where he might want to live instead, Yaniv at the age of four answered “snow land” and avows that coming to Canada was the best decision he ever made.
His profound love of language, spoken and written, dates back to Dr Seuss’ “One Fish Two Fish”. He was the editor of his high-school newspaper The Wagar Lion; an occasional contributor to The Montreal Star, The Montreal Gazette and The Suburban; and is an active essayist on Quora in both French and English.
Itching to contribute financially to his struggling family, Yaniv landed his first part-time job at the age of eight shrink-wrapping “Hot Wheels” onto their hanging cardboard backings. He recalls that by the end of his first shift his thumb throbbed so badly that he was convinced it would fall off.
Too stubborn not to complete what he started, he graduated with a DEC in Pure & Applied Science from Vanier (Snowdon) only to pursue a Bachelor of Commerce Degree in International Business, Marketing and French at Concordia University, and an MBA at HEC.
Yaniv spent a decade and half in treasury in Montreal and Toronto, first as the Bank of Montreal’s French franc and Italian lira trader and then as Vice-President, FX and Money Markets of Confederation Life Insurance Company of Canada.
A decade in Toronto was more than enough. Yaniv returned home to marry a Chomedy girl and is now the proud father of a future dental surgeon, a future politician and a future aerospace engineer all of whom are still single (all offers welcome). Yaniv was introduced to Montreal’s special needs community as a volunteer member of the Federation/CJA’s board of directors and of its services committee. He started off as a volunteer and then as an employee for Yaldei and has worked as a statistician/analyst for the Miriam Home, a member of Québec’s Health and Social Services network, for close to fifteen years. Yaniv’s active involvement in politics started in 2016 when he volunteered for Robert Libman’s campaign to secure the Conservative Party of Canada’s Mount-Royal candidacy. In 2017, Yaniv actively assisted his then 19 year-old son’s run for a seat on Côte-Saint-Luc’s city council. Yaniv vehemently believes that our elected representatives’ first and foremost loyalty must be to their constituents. That is why he railed against the current Liberal MNA for Darcy-McGee’s decision to support the National Assembly’s farcical motion urging Montreal merchants to stop greeting their clients with a “Bonjour! Hi!”. Things went from bad to worse when the self same MNA submitted a letter to the editor of The Montreal Gazette stating that since the Liberals are the only federalist party in the province, for those who oppose separation there really is no other alternative. Not only is Yaniv sick and tired of QLP policies, politics and high handedness, he feels that Anglophone, allophone and ethnic constituents deserve an equal degree of respect, consideration and access and not only when elections come around. And Yaniv also sincerely believes that he can make a positive contribution to the quality of life of the citizens of Darcy-McGee and of the province of Québec.

To learn more about Yaniv, please visit http://www.yanivloran.com/