Chambly - Guy L'heureux

Élection Générale 2018 - Parti conservateur du Québec (PCQ) - Chambly - Guy L'heureux

Le Parti conservateur du Québec est fier de présenter la candidature de Guy L'heureux dans la circonscription Chambly

Biographie


Dynamique et persévérant, monsieur Guy L’Heureux a été affecté comme surveillant depuis 2005 sur quelques-uns des plus importants chantiers de génie civil, sur de grands projets comme celui du Quartier des spectacles de Montréal, de l’autoroute Bonaventure, de même que sur plus sieurs autres la grande région Montérégienne. Depuis même les années 90, on se souviendra de son image de marque dans ce domaine, non seulement à Montréal, mais aussi dans le nord, à la Baie-James et même au sein des communautés autochtones du grand-nord.

Dès son jeune âge, il a tenu à perfectionner son anglais et pour ce faire il est allé vivre quelques années en Alberta. Monsieur L’Heureux parle couramment aussi l’espagnol.

En politique, il a déjà été directeur des jeunes conservateurs du Québec, du temps de Joe Clark. En fait, tous ses amis le connaissent comme « le conservateur ». Pour aussi longtemps que je me souvienne, je crois que je suis né conservateur, nous dit-il.

À la dernière élection de 2014, alors résident de Saint-Philippe de La Prairie, il s’est présenté comme candidat pour le Parti conservateur du Québec et nouveau résident de Saint-Basile-le-Grand il brigue désormais les couleurs du même parti dans son nouveau comté de Chambly.

Guy, croit vraiment qu’on en a eu assez de 40 ans de copinage et de subventions avec les libéraux et les péquistes, du pareil au même, selon lui. Avec la CAQ, dit-il, ce ne serait pas mieux. On ne sait jamais à quoi s’attendre. Avez-vous remarqué, le projet Saint-Laurent, il me semble qu’on en parle moins. A-t-on fait trop de promesses de subventions dans d’autres régions ?

Selon monsieur L’Heureux, ces régimes de copinage doivent cesser et on devrait plutôt réduire d’autant de milliards les impôts des contribuables et les cotisations des quelques 250 000 petites et moyennes entreprises du Québec pour vraiment relancer une économie saine de libre-marché.