Bonne semaine de la persévérance scolaire.

Un garçon sur 3 ne termine pas son secondaire 5.
Nous devons absolument aider les garçons à terminer leurs études en écoutant leurs besoins, ceux de leurs parents et non ceux des fonctionnaires.