Samuel Fillion-Doiron, candidat dans Gouin

PCQ_-_Pacarte_24x28-Samuel_Fillion_Doiron-Gouin-540.png

Samuel Fillion Doiron : un candidat audacieux

Lorsqu’on demande à Samuel pourquoi il se présente dans Gouin, un comté supposément gagné à l’avance par Gabriel Nadeau Dubois, celui-ci répond simplement : « parce que j’ai le profil pour gagner! ».

Originaire de Québec, il a grandi dans une famille à faible revenu. Il est titulaire d’une technique en éducation spécialisée, et il étudie présentement en enseignement secondaire à l’Université Laval. Chroniqueur pour le Prince Arthur Herald, Samuel n’a pas peur de défendre ses opinions, même et surtout lorsque celles-ci sont à contre-courant.

Pourquoi faire le saut en politique, et pourquoi le faire si jeune? Pour Samuel, le don de soi est quelque chose de crucial. Il en a rapidement compris l’importance lorsqu’il a eu à s’occuper de son petit frère atteint d’un trouble de langage. Néanmoins, il n’y a pas qu’aux personnes qu’il faut donner du temps, aussi aux idées. À ses yeux, celles défendues par le Parti conservateur du Québec, sont le remède à de nombreux problèmes de la société québécoise. Ancien militant de gauche, Samuel a consacré de nombreuses heures à réfléchir aux questions sociales. Il en est arrivé à la conclusion suivante : ce ne sont pas les idées de gauches qui viendront en aide aux pauvres, mais les idées de droites. Et ce sera d’ailleurs l’enjeu de sa campagne : la justice sociale.

C’est aussi pourquoi, bien qu’originaire de Québec, il n’a pas peur d’être dépaysé par la réalité montréalaise. Comme le dit si bien Samuel : « Je ne suis pas un candidat poteau, je suis là pour faire une différence! ». À ses yeux, sa formation professionnelle tout autant que ses expériences de vie lui permettent d’avoir une bonne compréhension des besoins des plus pauvres, particulièrement ceux qui vivent avec une maladie mentale, un problème de toxicomanie ou d’exclusion sociale. Ce serait trop fort de dire que ces réalités-là sont universelles, mais Samuel estime avoir la sensibilité, et les clefs de lecture nécessaire pour bien saisir ces enjeux dans le comté de Gouin.

Et ses chances de victoires? Pour Samuel, le Parti conservateur du Québec est une formation politique avec un immense potentiel. Ses politiques sont claires et documentées. Elles visent à répondre aux besoins de monsieur madame tout le monde. « J’ai beaucoup réfléchi à l’avenir du Québec, et les solutions à nos problèmes se trouvent dans le programme du Parti conservateur du Québec. Oui, la droite fait peur à beaucoup, mais je suis convaincu que les électeurs de Gouin, et aussi ceux du reste du Québec en viendront à la même conclusion que moi. Le Parti conservateur du Québec, c’est le parti de la justice sociale et de l’avenir. » conclut Samuel.