Filet social

Proposeur : Samuel Fillion Doiron Secondeur : Samuel Dallaire Proposition : Liste des programmes d’aide financière actuels https://www.mess.gouv.qc.ca/programmes-mesures/ Action : Le programme Action est un programme d’aide et d’accompagnement social ...

Proposeur : Samuel Fillion Doiron Secondeur : Samuel Dallaire Proposition : Liste des programmes d’aide financière actuels https://www.mess.gouv.qc.ca/programmes-mesures/ Action : Le programme Action est un programme d’aide et d’accompagnement social destiné à des personnes éloignées du marché du travail, prestataires d’une aide financière de dernier recours. Le programme a pour objet de les amener à atteindre leur plein potentiel, tout en les préparant à participer à une mesure d’aide à l’emploi. À abolir. Aide sociale : À conserver Découvrir un métier, une profession : À combiner avec le nouveau programme Formation de la main d’œuvre : Cette mesure propose, aux personnes admissibles présentant un risque de chômage prolongé, une allocation d’aide et le remboursement des frais liés à leurs activités de formation. À abolir Ma place au soleil : Cette démarche s’adresse aux jeunes parents prestataires d’une aide financière de dernier recours qui veulent reprendre leurs études. Ils reçoivent alors un soutien pour être en mesure d’assumer leurs responsabilités familiales. À combiner avec le nouveau programme Préparation à l’emploi : Cette mesure s’adresse aux personnes sans emploi et leur offre des activités leur permettant de développer les compétences personnelles nécessaires pour trouver un emploi et le conserver. À abolir Programme alternative jeunesse : Ce programme s’adresse jeunes de moins de 25 ans, admissibles aux programmes d’aide financière de dernier recours, qui veulent acquérir leur autonomie personnelle, sociale et professionnelle. À abolir Réussir : Le programme Réussir est un programme d’aide et d’accompagnement social pour les personnes qui ont des contraintes sévères à l’emploi et qui désirent accéder plus facilement aux études secondaires professionnelles ou aux études postsecondaires. À abolir Service d’aide à l’emploi : Ce programme propose diverses activités aux personnes à la recherche d’un emploi : séances d’information sur le marché du travail, conseils en matière d’orientation et de choix de carrière, club de recherche d'emploi, etc. À abolir Allocation d’aide à l’emploi : https://www.mess.gouv.qc.ca/regles-normatives/d-ressources/11-revenus-gains-avantages/11.03.03.html À abolir Nouveaux programmes Ma proposition est d’abolir tous les programmes mentionnés et ne conserver que l’aide sociale et créer un nouveau programme pour le retour à l’éducation secondaire pour tout ceux qui n’ont pas de DES/DEP. Aide sociale : Le nouveau programme Objectif Emploi permet déjà d’intégrer les nouveaux prestataires de l’aide sociale au marché du travail, il n’est donc pas nécessaire d’avoir plusieurs programmes. Nous prendrons le meilleur des programmes abolis pour le combiner avec Objectif Emploi afin de nous assurer que la personne ait toutes les compétences professionnelles nécessaires pour se trouver et garder un emploi. En nous inspirant de l’actuel programme Allocation-logement (http://www.revenuquebec.ca/fr/citoyen/situation/faible_revenu/programmes_Allocation-logement.aspx), nous adapterons le chèque des prestataires de l’aide sociale afin qu’il soit plus adapté au coût de leur loyer. Le montant alloué sera de 50% du prix du loyer, (maximum 300$) pour ceux qui ne participent pas au programme Objectif Emploi et il sera de 25% (maximum 150$) pour ceux qui participent au programme Objectif Emploi (Il est important de savoir qu’ils bénéficient déjà d’un bonus de 200$ s’ils participent et que ce programme n’est actuellement obligatoire que pour les nouveaux prestataires). Le bail doit bien sûr être présenté chaque année afin que le montant soit calculé en fonction du prix du loyer et du nombre de personnes habitant au même endroit. Lois affectées Loi sur le soutien du revenu et favorisant l’emploi et la solidarité sociale Loi sur l’aide aux personnes et aux familles