Filet social

Proposeur : Samuel Fillion Doiron Secondeur : Samuel Dallaire Proposition : Liste des programmes d’aide financière actuels https://www.mess.gouv.qc.ca/programmes-mesures/ Action : Le programme Action est un programme d’aide et d’accompagnement social ...

Proposeur : Samuel Fillion Doiron Secondeur : Samuel Dallaire Proposition : Liste des programmes d’aide financière actuels https://www.mess.gouv.qc.ca/programmes-mesures/ Action : Le programme Action est un programme d’aide et d’accompagnement social destiné à des personnes éloignées du marché du travail, prestataires d’une aide financière de dernier recours. Le programme a pour objet de les amener à atteindre leur plein potentiel, tout en les préparant à participer à une mesure d’aide à l’emploi. À abolir. Aide sociale : À conserver Découvrir un métier, une profession : À combiner avec le nouveau programme Formation de la main d’œuvre : Cette mesure propose, aux personnes admissibles présentant un risque de chômage prolongé, une allocation d’aide et le remboursement des frais liés à leurs activités de formation. À abolir Ma place au soleil : Cette démarche s’adresse aux jeunes parents prestataires d’une aide financière de dernier recours qui veulent reprendre leurs études. Ils reçoivent alors un soutien pour être en mesure d’assumer leurs responsabilités familiales. À combiner avec le nouveau programme Préparation à l’emploi : Cette mesure s’adresse aux personnes sans emploi et leur offre des activités leur permettant de développer les compétences personnelles nécessaires pour trouver un emploi et le conserver. À abolir Programme alternative jeunesse : Ce programme s’adresse jeunes de moins de 25 ans, admissibles aux programmes d’aide financière de dernier recours, qui veulent acquérir leur autonomie personnelle, sociale et professionnelle. À abolir Réussir : Le programme Réussir est un programme d’aide et d’accompagnement social pour les personnes qui ont des contraintes sévères à l’emploi et qui désirent accéder plus facilement aux études secondaires professionnelles ou aux études postsecondaires. À abolir Service d’aide à l’emploi : Ce programme propose diverses activités aux personnes à la recherche d’un emploi : séances d’information sur le marché du travail, conseils en matière d’orientation et de choix de carrière, club de recherche d'emploi, etc. À abolir Allocation d’aide à l’emploi : https://www.mess.gouv.qc.ca/regles-normatives/d-ressources/11-revenus-gains-avantages/11.03.03.html À abolir Nouveaux programmes Ma proposition est d’abolir tous les programmes mentionnés et ne conserver que l’aide sociale et créer un nouveau programme pour le retour à l’éducation secondaire pour tout ceux qui n’ont pas de DES/DEP. Programme d’aide à l’obtention d’un DES/DEP : Actuellement, les personnes qui veulent faire un retour aux études doivent faire des demandes de prêts et bourses même pour des études secondaires, doivent être à temps partiel et doivent en plus utiliser le programme d’aide sociale qui ne leur permet de vivre qu’avec moins de 700$ par mois. Avec l’argent économisé à l’aide du ménage des programmes, il sera possible de créer un programme pour les gens qui veulent aller à l’école aux adultes à temps plein qui leur permettra d’être payé l’équivalent du salaire minimum à 40h par semaine (actuellement 1200$ par mois net). Ce montant sera imposable. En faisant cela, les frais d’inscription, le transport et les manuels scolaires sont couverts et la personne peut se concentrer sur ses études et les finir le plus rapidement possible. Ainsi, elle pourra accéder aux études supérieures où elle pourra apporter une contribution à la société. Ce programme sera également ouvert à ceux qui préfèrent aller compléter un DEP. Dans tous les cas, la personne ne pourra bénéficier de ce programme qu’une seule fois dans sa vie. Elle pourra en bénéficier pour un temps maximum équivalent à la durée de son cours + 6 mois, permettant ainsi une souplesse en cas de malchance ou de maladie dans la vie de la personne. Par exemple, une personne qui doit faire un secondaire 4 et un secondaire 5 en entier aura 2 ans et demi pour compléter son secondaire aux adultes en bénéficiant de ce programme. Étant donné que ce programme ne pourra être utilisé qu’une seule fois, la personne a intérêt à faire le bon choix. C’est pourquoi il y aura également la possibilité de faire des stages d’exploration d’une journée dans différents métiers afin que la personne ne regrette pas son choix. Ces stages ne seront pas payés. Lois affectées Loi sur le soutien du revenu et favorisant l’emploi et la solidarité sociale Loi sur l’aide aux personnes et aux familles


Afficher 1 réaction