Transparence, imputabilité et pouvoir citoyen

Proposeur : Maxime Verreault Appuyeur : Jean-François Dumas Le cynisme de la population face aux élus et à l'appareil gouvernemental est dû aux nombreuses déceptions des citoyens et nombreux scandales ...

Proposeur : Maxime Verreault Appuyeur : Jean-François Dumas Le cynisme de la population face aux élus et à l'appareil gouvernemental est dû aux nombreuses déceptions des citoyens et nombreux scandales quant à gestion du bien public et du budget de l'état. Le gouvernement doit mettre en place un système favorisant la transparence partout où la transparence ne compromet pas le rôle de l'état. Lorsque l'argent dépensé est celui du contribuable, rien ne justifie qu'il n'ait pas accès continuellement et facilement à toute l'information concernant ces dépenses. Les efforts et coûts pour demander l'information dite accessible est en soi un frein à la transparence. Je propose que: "Le parti Conservateur du Québec rendra public tous les comptes de dépenses qui peuvent l'être et toutes les ententes qui peuvent l'être, de sorte que le citoyen n'ait plus l'impression que la gestion de ses impôts et taxes se fasse derrière des portes closes. Tous les ministères, organismes publics et parapublics y seront soumis, pour toutes les dépenses ordinaires et extraordinaires, jusqu'aux frais de déplacement des fonctionnaires lorsqu'ils sont faits à partir d'argent public."