Communiqués

Communiqués - PCQ - Parti conservateur du Québec

Le projet de loi 143, ça ne passe pas!


 Le projet de loi 143, ça ne passe pas!

Montréal, le 10 novembre 2017 – Le Parti conservateur du Québec a effectué un sondage sur son site Web au sujet des services de garde (SDG) privés en milieu familial et du projet de loi 143. Les conclusions sont claires, le projet de loi 143 on n’en veut pas.


Communiqué de presse - Contre la nationalisation de nos enfants

CONTRE LA NATIONALISATION DE NOS ENFANTS

Montréal, le 27 octobre 2017 – Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec, appuie Alexandra Drolet et Valérie Tremblay, deux mamans qui offrent des services de garde (SDG) privés en milieu familial, dans le mémoire qu’elles ont déposé hier à la Commission des relations avec les citoyens. Le mémoire dénonce les effets pervers du projet de loi 143 intitulé « Loi visant à améliorer la qualité éducative et à favoriser le développement harmonieux des services de garde éducatifs à l’enfance ».


125 députés à Québec ont passé hier une motion pour nous taxer un peu plus

Montréal, 5 octobre 2017 – Dossier taxe « Netflix » : la Coalition Avenir Québec (le même parti qui voulait adopter une Charte des contribuables) vote en faveur d’une motion « unanime » présentée par la gauche radicale québécoise pour taxer encore plus les Québécois en obligeant Netflix à facturer la TVQ à tous leurs abonnés québécois. Rappelons que 33 % des foyers québécois branchés sont abonnés à Netflix.


Les «sauveuses» qui nous prennent pour des imbéciles

19 septembre 2017 - D’une élection à l’autre, le cynisme des gens augmente face aux politiciens car les promesses fusent en campagne et tardent à arriver après l’élection. On fait planer de beaux projets qui font rêver les utilisateurs et tout cela pour avoir des votes.


Exclusion d'Éric Tetreault

Le chef du Parti conservateur du Québec réclame l’exclusion d’Éric Tétrault

Québec, 6 septembre 2017 – Le chef du Parti conservateur du Québec, M. Adrien Pouliot, exige que le premier ministre Couillard écarte Éric Tétrault comme candidat dans l’élection partielle de Louis-Hébert.


Sylvie Asselin dans Louis-Hébert: un choix gagnant!

Sylvie Asselin

Le 5 septembre 2017 - Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec, est fier d’annoncer la nomination de Sylvie Asselin comme candidate conservatrice dans le comté de Louis-Hébert. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que les militants du Parti conservateur du Québec accueillent Madame Asselin dans ses rangs. « Sylvie Asselin est une candidate d’envergure dans cette campagne. Les autres candidats font campagne pour leur formation politique en répétant sans cesse des formules vides et répétitives. Mme Asselin est une femme de terrain. Elle saura rejoindre les électeurs de Louis-Hébert en faisant la promotion des politiques rigoureuses du Parti conservateur du Québec. » Adrien Pouliot, chef du Parti conservateur du Québec


Sénateur Pierre-Hugues Boisvenu au brunch du PCQ le 19 février 2017

Sénateur Pierre-Hugues Boisvenu au brunch du PCQ le 19 février 2017


Le Père Noël est généreux pour le Parti conservateur du Québec!

Le Père Noël est passé un peu avant le 25 décembre cette année, et a été généreux pour le Parti conservateur du Québec!

Au lendemain des élections partielles du 5 décembre, Bryan Breguet, du site web 2closetocall, avait suggéré à Jean-Marc Léger d’inclure le Parti conservateur du Québec dans son sondage, et ce puisque le parti était « une force réelle ».


Élections dans Arthabaska: Un conservateur et un vert entrent dans la course

Article par Yanick Poisson de La Tribune

(Victoriaville) Ils seront finalement six à sillonner la circonscription d'Arthabaska au cours des prochaines semaines en vue de l'élection partielle visant à nommer un successeur à Sylvie Roy, députée indépendante décédée le 31 juillet.

Guy Morin représentera le Parti conservateur du Québec, alors que le chef du Parti vert, Alex Tyrell fera lui-même la course pour sa formation.


AU NOM DE LA DÉMOCRATIE, VITE UN DÉBAT!

Guy Morin dénonce le cirque politique de la CAQ, et l’hypocrisie de son candidat.